ENGIE s’est donné pour mission de bâtir un avenir durable. Et le rôle d’Okta est essentiel à cette mission.

Regarder la vidéo
120 000

Collaborateurs utilisent Okta pour accéder à des applications, n’importe où

Plus de 40

Applications intégrées dans Okta

6 mois

Pour déployer Office 365 dans le monde entier

Plus de 100

domaines Active Directory consolidés pour créer une liste d’adresses globale pour Office 365

  • Une transformation mondiale pour un défi planétaire
  • En quête de connexion agile
  • Une synchronisation simplifiée
  • Une transformation rapide
  • Une entreprise plus inclusive
  • Une sécurité à toute épreuve
Une transformation mondiale pour un défi planétaire

ENGIE prend la tête de la transition vers un monde plus durable. Pour s’en donner les moyens, l’entreprise renonce à son modèle hiérarchisé au profit d’une approche distribuée dans 24 régions du monde.

En quête de connexion agile

ENGIE recherche une solution de gestion des identités capable de connecter l’ensemble de ses entités mondiales, tout en facilitant l’adaptation et l’innovation au niveau local.

Une synchronisation simplifiée

Après avoir testé plusieurs solutions, ENGIE choisit Okta Universal Directory, qui permet de connecter facilement et rapidement plus de 100 domaines Active Directory quelles que soient leurs modalités de création.

Une transformation rapide

En six mois, ENGIE déploie Office 365 auprès de plus de 120 000 collaborateurs dans plus de 60 pays. La plateforme Okta facilite la communication mondiale et favorise un modèle d’entreprise agile et décentralisé.

Une entreprise plus inclusive

L’équipe IT gagne la confiance des dirigeants d’ENGIE en intégrant rapidement la quarantaine d’applications demandées. L’entreprise assure la mise en ligne de 50 000 agents de terrain supplémentaires, ce qui constitue une première.

Une sécurité à toute épreuve

Okta simplifie la sécurité et l’accès à tous les niveaux d’ENGIE. L’entreprise projette d’implémenter l’authentification multifacteur et d’ajouter ainsi une nouvelle mesure de protection pour les documents sensibles.

Un socle solide pour un changement mondial

Engie Group Digital et Engie IT ont été chargés de mettre au point une infrastructure permettant d'assurer la transition mondiale de 150 000 collaborateurs dans des délais serrés. Claude Pierre, Deputy Group CIO d’ENGIE, et Youssef Tahani, Chief Infrastructure Officer, nous expliquent comment le groupe a réussi à connecter 24 entités mondiales, tout en facilitant l’adaptation et l’innovation au niveau local.

Nous sommes parvenus à déployer la solution auprès de plus de 120 000 utilisateurs dans 60 pays en moins de six mois. Notre partenariat avec Okta a été essentiel pour aboutir à ce résultat.

Claude Pierre, Deputy Group CIO, Groupe ENGIE

Un secteur en pleine mutation

Le secteur de l’énergie doit faire face à des changements radicaux. Lors d’une allocution au salon des entrepreneurs Bpifrance Inno Génération 2016 de Paris, Isabelle Kocher, CEO du Groupe ENGIE, avait parlé du changement climatique comme d’« une sorte d’invitation fondamentale générale à nous tous (… ) à inventer autre chose ». Isabelle Kocher est depuis passée à l’action, en chargeant ENGIE, fournisseur mondial d’électricité, de gaz naturel et de services à l’énergie, de prendre la tête de la transition vers un monde sans carbone, plus durable.

Cette « autre chose » à laquelle Isabelle Kocher fait référence relève de « deux poumons indissociables : l’énergie et le digital ». D’une part, le développement de solutions d’énergie renouvelable pour créer « un monde mieux équilibré d’un point de vue géopolitique ». D’autre part, l’exploitation de l’IoT pour que les clients puissent rationaliser et optimiser leur consommation d’énergie.

Pour aider les 150 000 collaborateurs d’ENGIE à préparer ce nouveau monde énergétique, l’entreprise abandonne son modèle hiérarchisé au profit d’une approche horizontale et distribuée, organisée en 24 entités choisies pour leur situation géographique. Comme l’explique Claude Pierre, Deputy Group CIO, « en termes de production d’énergie, l’ancien monde était centralisé. Nous allons vers une décentralisation, avec plus d’énergies renouvelables dans le bouquet énergétique ».

« Nos clients veulent exercer plus d'influence sur leur mode de consommation de l’énergie, sur le mode de production de l’énergie », affirme Claude Pierre. C’est la raison pour laquelle ENGIE se concentre sur la situation locale, pour développer des solutions mieux adaptées aux spécificités des marchés locaux.

En quête de connexion agile

De son côté, le Engie Group Digital et Engie IT sont tenu de fournir à ces 24 nouvelles entités des solutions mondiales fiables et homogènes, tout en leur offrant la liberté nécessaire pour s’adapter rapidement au niveau local. Claude Pierre et son équipe savaient d’emblée que les solutions cloud joueraient un rôle clé dans la transformation, au même titre que la prise en charge de l’accès mobile.

Le choix de la solution de gestion des identités et des accès était donc déterminant. « Notre ambition était de mettre en place une solution mondiale, couvrant toutes les zones géographiques et donnant accès à toutes les applications, n’importe où et depuis n’importe quel équipement », précise Claude Pierre. Cette solution devait être simple, sécurisée et conviviale.

Lors de l’évaluation des fournisseurs, Claude Pierre avait trois exigences :

1. La fiabilité. Les équipes d’ENGIE sont opérationnelles 24 heures sur 24, dans le monde entier, et elles doivent impérativement avoir accès à leurs solutions IT en permanence.

2. La neutralité. Si Engie Group Digital et Engie IT avaient prévu d’implémenter des outils de collaboration et de productivité compatibles Microsoft, ils voulaient également être certains que la nouvelle plateforme se connecterait aussi étroitement et aussi facilement aux applications d’autres éditeurs.

3. L’évolutivité. Dans un secteur en pleine mutation, il était indispensable de déployer une solution de gestion des identités encourageant et facilitant l’adaptation et l’innovation, à tout le moins dans un avenir proche.

Une approche moins brutale et plus simple des fusions/acquisitions

L’équipe d’ENGIE a été impressionnée par l’expérience utilisateur d’Okta et par sa disponibilité lors de la phase de test. L'aspect de la sécurité a également plaidé en faveur d’Okta. Les responsables informatiques locaux ont apprécié le fait que la solution Okta était non intrusive et fonctionnait avec les infrastructures on-premise existantes, ce qui évitait les changements radicaux ou les failles propices au piratage.

Mais si ENGIE ne devait retenir qu'une raison de choisir Okta, ce serait la suivante : comme de nombreux géants industriels, ENGIE multiplie les fusions/acquisitions — en achetant des entreprises, en opérant des scissions, et en mettant tout en œuvre pour préserver la motivation et la productivité de ses collaborateurs. Okta Universal Directory permet à l’équipe IT de synchroniser facilement les données des différents annuaires de l’entreprise, ce qui simplifie considérablement un processus jusqu’alors extrêmement long et chronophage.

Il faut aujourd’hui deux semaines plutôt que deux mois pour intégrer un nouveau domaine après un rachat. Désormais, avec plus de 100 domaines Active Directory (AD) connectés à Okta, ENGIE assure facilement le provisioning des utilisateurs, tous domaines confondus, dans un seul domaine AD consolidé, ce qui facilite considérablement la synchronisation dans Office 365. La solution d’authentification unique (SSO) d’Okta a remplacé les services AD FS de fédération des utilisateurs dans Office 365. De plus, en cas de déprovisioning, une simple mise à jour AD suffit pour supprimer l’accès aux applications cloud et on-premise.

Avec Okta, ENGIE bénéficie d’un regain d'agilité et de réactivité pour l’intégration de nouvelles applications, l’acquisition ou la scission d’entreprises et l’adoption d’un modèle distribué.

Une informatique distribuée opérationnelle dans le monde entier

Compte tenu de la taille de l’entreprise et de l’ampleur du projet, les délais fixés à l’équipe d’ENGIE étaient extrêmement courts. C’est Youssef Tahani, Chief Infrastructure Officer, qui était chargé de développer une plateforme collaborative pour 120 000 collaborateurs, avec livraison début janvier 2016, soit quelques mois après la signature du contrat avec Okta. Il devait commencer par déployer Yammer et Skype, suivis de Microsoft Exchange Online et des autres outils Office 365.

L’implémentation d’Okta a pris seulement trois mois, s’inscrivant entièrement dans les activités de support local, de sorte que chaque équipe s’est sentie totalement impliquée dans la transition. « Ce modèle de service et d’assistance décentralisé est essentiel à nos yeux, souligne Youssef Tahani. L’équipe centrale a beaucoup à apprendre des collègues locaux, qui doivent faire face à des configurations, situations, contraintes et échéances très différentes. »

Engie Corporate IT a travaillé en étroite collaboration avec les équipes informatiques locales pour concevoir les processus et définir les composantes de l’infrastructure centrale. Il a ainsi établi ce qu’il appelle des « règles d'inclusion technique » pour constituer une structure cohérente permettant à chaque entité d’accéder à la plateforme commune de la même façon. Une fois sur la plateforme, les équipes IT locales pouvaient aisément « activer » d’autres applications exigées ou préférées par les collaborateurs ou les fonctions métier de la région concernée. Au mois de janvier, les équipes locales s’étaient connectées à la plateforme et avaient lancé le programme.

Une entreprise plus inclusive

Une fois Office 365 déployé dans toute l’entreprise, les demandes d’ajout d’applications à la plateforme se sont multipliées. La première concernait Syncplicity, une application de synchronisation et de partage de fichiers, suivie de OneHR, outil global de gestion des ressources humaines.

Okta a permis à ENGIE de dissocier complètement les applications cloud de l’infrastructure on-premise afin que l’équipe IT puisse procéder séparément au fastidieux nettoyage d'Active Directory et à l’onboarding des nouvelles applications cloud. Aujourd’hui, les délais d’onboarding des nouvelles applications ont été réduits de sept jours, et la nouvelle se répand parmi les dirigeants d’ENGIE. À ce stade, l’équipe IT a intégré plus de 40 applications avec Okta, à la demande de différents responsables au niveau local et international.

L’entreprise a en outre assuré la mise en ligne de 50 000 agents de terrain supplémentaires, ce qui constitue une première. Des utilisateurs qui n’avaient jamais figuré dans Active Directory en raison du coût des licences ont été ajoutés à l'annuaire Okta Universal Directory et connectés au système RH. Cela ouvre de nouvelles perspectives pour ces intervenants, qui peuvent à présent collaborer avec les autres membres de l’entreprise et mieux s’intégrer.

De solides bases internes

ENGIE, l’un des leaders d’un secteur ultraréglementé, utilise actuellement la suite RSA SecurID pour l’authentification multifacteur, mais envisage d’implémenter la solution d’Okta pour se doter d’un niveau de sécurité supplémentaire. Okta simplifie et sécurise l’accès aux ressources de l’entreprise, ce qui permet aux agents sur le terrain de se connecter de manière simple et sécurisée, comme n’importe quel collaborateur connecté au réseau de l’entreprise.

Pour le moment, ENGIE se concentre sur la consolidation de sa plateforme de collaboration interne et l’intégration des demandes d’applications, qui ne cessent d’affluer. Au terme de cette étape, le groupe entend mettre en œuvre un écosystème plus vaste, dans lequel les partenaires et les clients auront également leur place. La vision d’Isabelle Kocher, à savoir intégrer l’énergie et le numérique pour répondre aux enjeux planétaires, pourrait alors devenir réalité.

Trouver un compromis parfait

Lorsque les grandes entreprises annoncent de profonds changements d’organisation, elles se heurtent souvent à des réticences. Les collaborateurs n'ont pas envie que leurs méthodes de travail changent, même si au final, c’est dans leur intérêt. La transformation d’ENGIE se distingue par l’efficacité et la rapidité avec lesquelles les dirigeants de l’entreprise ont su gagner la confiance et remporter l’adhésion des équipes locales. Pour Youssef Tahani et Claude Pierre, ENGIE doit en grande partie cette réussite à la fiabilité, aux performances et à la simplicité de la plateforme Okta.

Chez Okta, nous savons que rien ne remplace un bon leadership.

À propos du groupe ENGIE

Le groupe ENGIE est un fournisseur d’électricité, de gaz naturel et de services énergétiques innovant, qui emploie plus de 150 000 personnes à travers le monde. La société inscrit la croissance responsable au cœur de ses métiers, pour relever les défis de la transition énergétique vers une économie décarbonée : l’accès à une énergie durable, l’atténuation du changement climatique, l’adaptation au changement et l’utilisation raisonnée des ressources. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.engie.com.