L’aéroport de Gatwick déploie ses ailes avec Okta

Regarder la vidéo
Aucune

interruption en quatre ans

6 millions

de passagers supplémentaires par an depuis le déploiement

Plus d’un million

de livres d’économies IT et de gains de productivité annuels, avec une sécurité renforcée

Plus de 500 %

de retour sur investissement grâce à Okta

  • Stratégie cloud
  • Pilier de la gestion des identités
  • Lancement rapide
  • Configuration initiale
  • Réalité du modèle BYOD
  • Sécurité renforcée
  • Transformation
Stratégie cloud

En 2012, l’aéroport de Gatwick projette de transférer certaines parties de son infrastructure IT dans le cloud et de connecter 25 000 collaborateurs aux informations dont ils ont besoin.

Pilier de la gestion des identités

Okta réussit l’évaluation de sécurité exhaustive de Gatwick et est engagé pour aider l’équipe IT à connecter ses applications, ses services, ses comptes et ses identifiants, autant d'éléments en pleine expansion.

Lancement rapide

Deux semaines après avoir choisi Okta, l’équipe IT de Gatwick déploie une intégration avec Microsoft Active Directory et lance sa première application.

Configuration initiale

Gatwick déploie les solutions d'authentification unique (SSO), de provisioning et de réinitialisation des mots de passe, ainsi que des connexions SAML pré-intégrées à quatre applications, dont Box, Yammer et ServiceNow.

Réalité du modèle BYOD

Okta aide Gatwick à connecter 2 000 équipements personnels sur les pistes et dans les terminaux, ce qui permet à l’équipe IT de se concentrer sur l’expérience client, l’intégration et les services informatiques.

Sécurité renforcée

Gatwick met en place le service Okta Adaptive Multifactor Authentication (MFA), renforçant ainsi la protection des données de l’aéroport et des quelque 55 applications utilisées chaque jour par le personnel.

Transformation

L’aéroport de Gatwick affiche année après année une croissance phénoménale, avec 6 millions de passagers supplémentaires de 2012 à 2015 soit 20 millions de plus que le deuxième aéroport à piste unique le plus fréquenté au monde.

Gatwick est toujours ouvert. Okta est toujours activé.

L'aéroport de Gatwick a cherché un partenaire identitaire qui pourrait les garder en ligne, quoi que le monde leur jette. Écoutez ce que le DSI de Gatwick a à dire sur Okta.

Gatwick ne s’arrête jamais, et nous attendons la même chose de nos partenaires. Le service Okta était la seule solution capable de répondre à nos besoins techniques et opérationnels et à nos exigences de sécurité.

Michael Ibbitson, CIO, Aéroport de Gatwick

Opérationnel en permanence

Plus de 40 millions de personnes transitent chaque année par l’aéroport britannique de Gatwick. L’expression 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par an prend ici tout son sens. Les applications de l’aéroport doivent être disponibles en toutes circonstances — lorsqu’un avion atterrit à 3 h du matin, que le ministère des Transports renforce les protocoles de sécurité ou qu’une tempête hivernale paralyse le trafic aérien de toute l’Europe.

Le département IT joue un rôle capital à cet égard, puisqu’il s’efforce d’offrir aux passagers une expérience agréable, tout en veillant à la sécurité, à l’efficacité des opérations et à la fluidité des communications. L’équipe IT est omniprésente, qu’il s’agisse d’améliorer les systèmes de dépose bagages ou d’accélérer les contrôles d’immigration et de sécurité. Pour répondre à ces besoins, Gatwick a développé des systèmes technologiques spécialisés complexes, dont un vaste réseau de caméras de vidéosurveillance, des interfaces d’identification biométrique et des systèmes de séquencement des départs et de gestion de piste installés dans trois data centers on-premise.

Miser sur l’amélioration des communications

Lorsque Michael Ibbitson, CIO de l’aéroport de Gatwick, a pris ses fonctions en mai 2012, un nouveau data center était prévu, mais il a rapidement écarté le projet. Sous son impulsion, Gatwick a en effet préféré transférer ses opérations IT dans le cloud, partageant ainsi des informations en temps réel sur les vols avec les 25 000 collaborateurs de l’aéroport (et pas seulement ceux présents derrière le pare-feu) et instaurant une politique BYOD (Bring Your Own Device, utilisation des terminaux personnels dans le cadre professionnel) pour ses 2 600 salariés.

Plus de la moitié des effectifs de l’aéroport travaille dans l’exploitation, que ce soit au sein de l’équipe de sécurité, sur la piste ou dans les terminaux. À l’époque, ces personnes n’avaient pas accès à un ordinateur. À moins de faire une pause dans l’un des deux cybercafés de l’aéroport, elles ne pouvaient pas consulter leurs e-mails professionnels, accéder à l’intranet ou échanger en temps réel avec leurs collègues.

Michael Ibbitson a alors proposé d’inscrire la communication au cœur de la stratégie, pour permettre au personnel de l’aéroport de faire face aux menaces et de travailler efficacement. « Nous voulons que l’expérience IT des collaborateurs soit formidable, explique-t-il. Selon nous, ils n’en seront que mieux équipés pour offrir à leur tour une expérience d'exception aux passagers. »

Une évaluation rigoureuse

Le défi suivant consistait à trouver des partenaires pour mener à bien les nouveaux projets IT. Pour collaborer avec le deuxième aéroport britannique, les partenaires de Gatwick doivent répondre à des critères de sécurité très stricts. Gatwick traite en moyenne sept éléments de données à caractère personnel par passager. Multipliez ce chiffre par 40 millions et vous aurez une idée de l’ampleur de la tâche.

Pour assurer sa transition cloud, Gatwick devait impérativement trouver un fournisseur de solutions de gestion des identités capable de gérer et de sécuriser toutes ces données, en faisant le lien entre des applications, services, comptes et identifiants toujours plus nombreux.

Lors de l’évaluation des candidats, Okta s’est hissé en tête de liste. L’équipe de Gatwick s’est envolée pour San Francisco, où elle a passé trois jours à examiner les procédures de sécurité d’Okta et à vérifier ses certifications et processus. « Okta a su nous prouver que leur solution était un véritable service d’entreprise, capable de répondre à nos besoins techniques et opérationnels spécifiques et à nos exigences de sécurité », conclut Michael Ibbitson.

Des systèmes opérationnels

Deux semaines après avoir choisi Okta, l’équipe IT de Gatwick déployait une intégration avec Active Directory et lançait sa première application. « Ce qui nous a vraiment aidés, c’est la facilité de configuration initiale d’Okta », assure Michael Ibbitson.

La première mouture comprenait les solutions d'authentification unique (SSO), de provisioning et de réinitialisation des mots de passe, ainsi que des connexions SAML préintégrées à quatre applications, dont Box, Yammer et ServiceNow. « Okta nous a permis d’effectuer nous-mêmes de mini-audits pour vérifier si les travaux se déroulaient comme nous l’entendions », poursuit Michael Ibbitson.

Un programme BYOD a suivi, qui couvre désormais 2 000 terminaux avec authentification SSO intégrée. « Ce qui est formidable avec Okta, c’est qu’on n’a pas besoin de client lourd, souligne Michael Ibbitson. Il suffit d’un Mac et d’un navigateur, ou d’une tablette sur le tarmac. » Depuis ces changements, l’équipe IT peut se concentrer sur l’expérience client, l’intégration et les services.

Aujourd’hui, Gatwick utilise également le service Okta Adaptive Multifactor Authentication (MFA) pour protéger les données de l’entreprise et les quelque 55 applications utilisées chaque jour par ses collaborateurs. Le principal avantage ? Okta aide l’équipe de Gatwick à comprendre et à identifier les applications exigeant une protection multifacteur. Les applications telles que Casper, un système de suivi des avions qui utilise les informations de vol accessibles au public, n’ont pas besoin des mêmes facteurs de sécurité que le portail RH de Gatwick, par exemple.

Les administrateurs peuvent imposer différentes mesures de gestion des accès aux applications sans modifier l’expérience de connexion des utilisateurs. Gatwick n’a plus à choisir entre efficacité, ergonomie et sécurité ; Okta lui offre les trois à la fois.

À l’avenir, l’équipe de Gatwick pourra développer de nouveaux outils qui seraient impensables sans Okta. Michael Ibbitson est formel : « Il y a beaucoup de potentiel dans ce que nous faisons actuellement. »

Depuis que nous travaillons avec Okta, les interruptions sont très rares. Le fonctionnement de nos applications ne nous cause aucun souci, et nous savons que le personnel est parfaitement informé.

— Michael Ibbitson, CIO, Aéroport de Gatwick

La transformation décolle

En une seule journée d’août 2014, 906 avions ont décollé de l’aéroport de Gatwick, soit un avion toutes les 63 secondes, ce qui constitue un record mondial pour un aéroport à piste unique. 40 millions de passagers ont transité par l’aéroport de Londres-Gatwick en 2015, dont 96 % ont passé les contrôles de sécurité en moins de cinq minutes.

L’aéroport a atteint des taux de croissance remarquables — 6 millions de passagers supplémentaires depuis que Michael Ibbitson est devenu CIO. L’équipe attribue à Okta un rôle déterminant dans cette réussite. « Depuis à peu près quatre ans, nous n’avons eu aucun temps d’arrêt à déplorer », affirme Michael Ibbitson. En permettant à l’équipe IT de simplifier les processus et d’éliminer l’ancienne infrastructure, Okta a aidé l’aéroport à économiser plus de 200 000 livres de dépenses IT.

Les gains de productivité sont estimés à 700 000 livres, puisque les collaborateurs ont désormais accès aux informations dont ils ont besoin et peuvent travailler à leur propre rythme grâce au libre-service. « Grâce à notre stratégie IT, Gatwick est devenu l’aéroport le plus efficace au monde », se félicite Michael Ibbitson.

Okta facilite l’attribution et le retrait des tâches et des droits d’accès aux données des différentes équipes, mais offre également un système de pointe pour surveiller l’infrastructure, chiffrer les données et détecter toute activité suspecte. Michael Ibbitson chiffre l’apport d’Okta en matière de sécurité à 200 000 livres, l’essentiel étant bien évidemment la protection des 40 millions de passagers de l’aéroport.

À propos de l’aéroport de Gatwick

L’aéroport de Gatwick est le deuxième du Royaume-Uni et l’aéroport à piste unique le plus efficace au monde. Il dessert près de 200 destinations (plus qu’aucun autre aéroport britannique) dans 90 pays et offre des services point à point sur des vols courts et longs courriers empruntés par plus de 40 millions de passagers. Avec environ 21 000 emplois sur l’aéroport et 10 000 autres postes dans les activités annexes, c’est un moteur économique majeur pour le sud-est de l'Angleterre.